Un essaim d’abeilles s’est posé chez vous ?

Nous cueillons les essaims sauvages pour leur offrir un cadre de vie optimal

Nous intervenons sur les communes du Morbihan et du Finistère suivantes :

Guidel

Clohars-Carnoët

Queven

Gestel

Rédéné

Quimperlé

Plœmeur

Lorient

Permettre aux abeilles de survivre

Aujourd’hui, l’abeille mellifère est menacée par de nombreux fléaux : les pesticides et insecticides, l’effondrement de la biodiversité qui l’empêche de pouvoir se nourrir de manière diversifiée toute l’année, et enfin par son exploitation, qui tend à sélectionner les abeilles les plus productives au détriment des abeilles les plus robustes, et à l’inverse tend à sélectionner les parasites les plus robustes, notamment le Varroa destructor, par des traitements permettant aux plus résistants de survivre et de se multiplier (1). Et si sauver les abeilles passait par cesser de les exploiter sans retenue ?

1 : Grindrod Isobel and Martin Stephen J., 2021. Parallel evolution of Varroa resistance in honey bees: a common mechanism across continents?, Proc. R. Soc. B. 2882021137520211375
http://doi.org/10.1098/rspb.2021.1375

Héberger, ne pas exploiter

Notre démarche vise à accueillir les colonies d’abeilles dans ce que l’on appelle des ruches de biodiversité : notre objectif n’est pas de piller les ressources des abeilles et de les nourrir au sucre pour qu’elles produisent plus de miel. Nous souhaitons simplement leur offrir, comme à tous les autres insectes, des conditions propices à leur survie.

Installés à Brangoulo, à Guidel, au coeur d’un espace en Agriculture Biologique depuis plus de 10 ans, nous créons un espace des plus riches en biodiversité, en adoptant notamment les principes de l’apiforesterie : planter une diversité de plantes permettant aux abeilles de trouver des ressources sur une période la plus large possible dans l’année.

Qui sommes nous ?

Nous habitons le hameau de Brangoulo à Guidel. Nous sommes préoccupés par l’avenir des abeilles, avenir dont dépendent les Hommes : nous ne souhaitons pas polliniser nos arbres et nos légumes avec des pinceaux comme c’est le cas dans certaines régions du monde où les pollinisateurs ont été décimés par des pratiques agricoles folles. Nous sommes citoyens et agriculteurs engagés.

Accueil d’un essaim dans une ruche de l’abbé Warré

Les abeilles battent le rappel à l’entrée de la ruche pour informer leur soeurs que la reine est dans la ruche. D’ici quelques minutes, elles s’établiront définitivement dans cette ruche.